Graines de cannabis

Graines de chanvre

Huile de chanvre

Huile de cannabis

Aperçu sur le cannabis et exemples de ses variétés

Le cannabis regroupe un ensemble de plusieurs espèces de plantes appartenant à la famille des « Cannabaceae » et originaires d’Asie. L’espèce la plus connue de ces plantes est le chanvre cultivé qui se décline en plusieurs sous-espèces qui diffèrent par le taux de canabinoïdes qu’ils contiennent ainsi que leurs applications.

Chanvre indien

Il s’agit d’une sous-espèce du cannabis sativa ou chanvre cultivé. Cette plante s’en distingue par ses feuilles plus larges et moins longues et son taux plus élevé de CBD.

Chanvre récréatif

Contrairement au chanvre agricole dont l’usage est strictement industriel, le chanvre récréatif à forte teneur en canabinoïdes (THC, CBD…) est utilisé en tant que drogue.

Cannabis hybride

Certaines variétés de cannabis sont issues de différents croisements opérés dans un cadre génétique visant à augmenter le rendement des plantes lors de leur culture.

Cannabis à graines auto florissantes

Cette variété de plante se caractérise par une petite taille et une fleuraison qui n’est pas impactée par une source de lumière issue d’un lampadaire par exemple.

Modes de consommation du cannabis

Le cannabis étant une plante, par conséquent il est évident qu’il est nécessaire de la transformer ce qui engendre différents modes et méthodes de consommation de ce produit.

Cannabis médical et vertus thérapeutiques

Le cannabis est plus connu en tant que drogue que pour ses vertus thérapeutiques. Or que ce soit en médecine conventionnelle ou alternative, ce produit est à base de plusieurs traitements pour soigner diverses maladies.

Tumeurs, Cancer et sclérose en plaques

Les applications thérapeutiques du cannabis dans la médecine conventionnelle sont variées. On l’utilise par exemple pour traiter des maladies comme la sclérose en plaques. Il est également employé pour limiter les effets secondaires de la chimiothérapie dans le traitement du cancer. Certaines études avanceraient même que le cannabis pourrait être utilisé pour traiter le cancer et certaines tumeurs

Dépression, épilepsie, maladie de Parkinson

Certains principes actifs du cannabis permettent à ce produit d’être employé à des fins thérapeutiques pour soigner certaines maladies neurologiques. Ainsi selon certaines études cliniques, on parviendrait à limiter la progression de maladies comme le Parkinson ou l’Alzheimer. Ajouter à cela, son utilisation pour traiter l’épilepsie ainsi que des troubles psychiques à l’instar de la dépression.

Cannabis et médecine alternative

Dans plusieurs pays le cannabis est largement répandu dans la médecine alternative. Ses principaux usages sont le traitement de spasmes et de douleurs chroniques que des médicaments conventionnels n’arriveraient pas à calmer. Il est aussi d’usage d’utiliser le cannabis pour traiter la perte d’appétit et en tant qu’anti inflammatoire.

Différentes appellations du cannabis

Si certains connaissent une seule appellation du cannabis, sachez qu’il existe plusieurs appellations pour faire référence à ce produit. En voici quelques exemples couramment employés.

Principes actifs et leurs actions dans l’organisme

Les principes actifs les plus abondants dans le cannabis sont appelés canabinoïdes.

L’un de ces principes actifs est le THC (tétrahydrocannabinol). C’est cette molécule qui provoque dans l’organisme en général et dans le cerveau en particulier des sensations de bien-être et d’euphorie tant recherchées par les consommateurs. La concentration du THC varie en fonction de la forme du cannabis consommée (joint, huile de haschich…). Quant à l’autre canabinoïde présent dans le cannabis, il s’agit du CBD (cannabidiol). Cette substance n’induit pas d’effets perturbateurs comme le THC et posséderait des propriétés thérapeutiques selon certaines études.