mercredi, décembre 13, 2017
Cannabis actualités

le dealer vendait du cannabis dont une plaquette estampillée Le Pen

Condamné à deux ans de prison, il a vu toutes ses affaires confisquées.

Son avocat a essayé d’obtenir la nullité de la procédure, mais le tribunal a confirmé que les gendarmes avaient le droit de contrôler Mohamed, Nîmois de 28 ans, le 20 mai dernier, à 1 h 30 du matin, seul au volant d’une voiture stationnée sur la place du village de Milhaud, devant le Crédit agricole. Et grand bien leur en a pris, car c’est en découvrant quelques barrettes de shit dans le paquet de cigarettes de Mohamed, qu’ils ont mis fin à un trafic qui durait depuis le mois de janvier 2016.

Plus d’1 kg de résine et 11 000 €

La perquisition effectuée au domicile de ses parents (où il vit) ne laisse aucun doute : les gendarmes ont retrouvé 1,150 kg de résine de cannabis dont “une plaquette estampillée Le Pen”, 6 g de cocaïne, pléthore de sachets de conditionnement, des médicaments pour la coupe, des testeurs de qualité de la drogue, des balances… Ont aussi été découverts 11 230 € en petites coupures, du matériel vidéo, un téléphone dernier cri, plusieurs montres de luxe et la grande fierté de Mohamed, ses chemises.

Griffées Armani, Diesel, Lacoste, Cerrutti ou encore Dolce & Gabbana, elles représentent une somme de 5 000 €. “Je suis fan d’habits, je les ai achetés avec mes économies”, a assuré le prévenu. “Il faudra que vous nous expliquiez comment vous faites parce que nous, on n’y arrive pas !” lui a répondu, ironique, la présidente du tribunal avant de souligner que Mohamed ne travaille plus depuis 2015.

Atteint de la maladie de Verneuil

“Au départ, j’avais des combines qui me permettaient de consommer de la drogue sans la payer, juste en dépannant les copains. C’est en février dernier que j’ai commencé la vraie vente, c’est là que j’ai fait des bêtises”. À cette période, il échange une moto 350 KTM (achetée 700 € donc probablement volée) contre 1,5 kg de résine de cannabis. C’est aussi à cette période qu’il apprend qu’il est atteint de la maladie de Verneuil, caractérisée par des pustules à des endroits très gênants du corps…

“La vie de ce jeune homme a dérapé quand il a appris sa maladie : sa petite amie l’a quitté, il est couvert de boutons douloureux et s’enfonce dans la dépression”, a plaidé Me Rey. Malgré l’absence d’antécédents judiciaires, le parquet a estimé que les faits étaient assez graves pour mériter trois ans de prison ferme avec la confiscation de tous les scellés.

Et même si le tribunal a décidé de réduire la peine à deux ans de prison avec mandat de dépôt à l’audience, il a suivi les réquisitions en ordonnant la confiscation de presque tous les biens saisis. Adieu argent liquide, chemises de marque et même la voiture dans laquelle Mohamed a été arrêté, pourtant immatriculée au nom de sa mère.

Source : MIDI LIBRE par AVELINE LUCAS le 25/05/2017

Vous aimez cet article? Partagez-le

1 commentaire

Laisser une réponse