mercredi, décembre 13, 2017
Cannabis actualités

Pétition: Pour la légalisation du cannabis médical pour les douleurs chroniques et colloque sur la légalisation du cannabis au Sénat

Signez cette pétition

À l’attention du Président François Hollande

Il est important de légaliser le chanvre médical/médicinal uniquement pour les dizaines de millions de personnes atteintes d’un handicap ou de maladies comme la sclérose en plaques, l’épilepsie, la fibromyalgie, la maladie de Crohn, le cancer, Alzheimer, les maladies neuro dégénératives et beaucoup d’autres..
Partout dans le monde, le chanvre médicinal est utilisé pour soigner ces maladies avec succès. Alors pourquoi la France reste-t-elle sur ses positions alors que des malades pourraient trouver un réel soulagement ?

Partout où la marijuana est légale, les décès dus aux opiacés est en baisse drastique.
Une nouvelle étude montre que le traitement de la douleur chronique avec la marijuana médicinale réduit la douleur et conduit à la diminution des opiacés responsables de nombreux décès.

Par Aditi Simlai Tiwari |4 mars 2016 :
Le débat a été alimenté par l’augmentation récente du nombre de décès qui ont été attribués aux analgésiques opiacés.

En fait, une étude du Journal de l’American Medical Association a déjà souligné les avantages de la marijuana médicinale. L’étude a conclu que «l’utilisation de la marijuana pour la douleur chronique, la douleur neuropathique et la spasticité due à la sclérose en plaques est étayée par une preuve de haute qualité. Ces essais ont donné des résultats positifs, ce qui suggère que la marijuana ou les cannabinoïdes peuvent être efficaces pour ces indications ».
Cela a encore été validé par une nouvelle étude réalisée par le Dr Simon Haroutounian de l’École de médecine de l’Université de Washington. L’objectif de l’étude « était de déterminer l’effet à long terme du traitement de cannabis médicinal sur les résultats de la douleur et fonctionnelles chez des sujets souffrant de douleur chronique résistante au traitement. »
L’étude a conclu que «le traitement de la douleur chronique avec le cannabis médicinal a permis d’améliorer la douleur et les résultats fonctionnels, et une réduction significative de la consommation d’opiacés. Les résultats suggèrent des avantages à long terme du traitement de cannabis dans ce groupe de patients, mais non-contrôlée de l’étude la nature doit être envisagée lorsque extrapolant les résultats « .
Entretemps temps, l’Etat de la Floride a révisé et adopté un projet de loi sur /concernant la marijuana médicinale, HB 307, à «inclure et élargir l’accès de la marijuana médicinale aux patients en phase terminale près de leur extrémité, ainsi que permettant aux patients spécifiés d’utiliser toutes ses formes /présentations, y compris la forme fumable ».

Signez cette pétition

Le 10 octobre 2016 au Palais du Luxembourg

La sénatrice écologiste Esther Benbassa avait présenté l’année dernière un projet de loi sur la légalisation du cannabis qui avait finalement été rejeté par une majorité de sénateurs. Esther Benbassa, qui milite depuis longtemps pour la légalisation, organise le 10 octobre prochain un colloque sur le même thème. Dommage que les usagers de cannabis et les associations n y soient pas conviés.

Légalisation du cannabis : l’Europe est-elle condamnée à l’impasse ?

Le 10 octobre 2016 de 9h00 à 19h30

Journée de débats organisée par Esther Benbassa, sénatrice EELV du Val-de-Marne, auteure de la proposition de loi « légalisation contrôlée du cannabis », Didier Jayle, professeur titulaire de la chaire d’addictologie du Cnam et Henri Bergeron, professeur chaire Santé de Sciences Po

En partenariat avec la Fédération Addiction et en présence d’experts, chercheurs et professionnels de la prévention, de la santé et du droit.

Palais du Luxembourg, Salle Clémenceau, 15, rue de Vaugirard 75006 Paris

9h Ouverture

Mots d’accueil Esther Benbassa, sénatrice du Val-de-Marne et directrice d’études à l’EPHE (Sorbonne), auteure de la proposition de loi « légalisation contrôlée du cannabis »

Présentation

– Olivier Faron, administrateur général du Cnam
– Didier Jayle, professeur du Cnam

9h30 Etat des lieux

Henri Bergeron, professeur, Sciences Po Paris

10h00 Que sait-on de l’opinion ?

– François Beck, directeur de l’OFDT

10h30 Table ronde 1 : Santé publique – Prévention

Présentation et modération : France Lert, directeur de recherche, INSERM,
– Pr Bertrand Dautzenberg, tabacologue, hôpital Pitié-Salpétrière, Paris
– Jean-Pierre Couteron, Président de la Fédération Addiction
– Frank Zobel, Addiction Suisse, Lausanne
– Pr Amine Benyamina, addictologue, hôpital Paul Brousse, Villejuif

12h30 Comment le cannabis thérapeutique a-t-il ouvert la voie à la légalisation ?

– Ethan Nadelmann, Executive director, Drug Policy Alliance, New York

13h00 Pause déjeuner

14h30 Table Ronde 2 : Justice et Police

Présentation et modération : Christian Mouhanna, CESDIP

– Renaud Colson, Maître de conférences à l’Université de Nantes
– Olivier Guéniat, Commissaire divisionnaire (Neuchâtel)
– Jean-Pierre Havrin, Contrôleur général honoraire (Toulouse)
– Daniel Vaillant, député, Ancien ministre de l’intérieur

17h Pause

17H15 – Et au Canada, il se passe quoi ?

– Serge Brochu, professeur de criminologie, Montréal

17h30 Table Ronde 3 : Enjeux économiques

Présentation et modération : Pierre Kopp, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

– Christian Ben Lakhdar, Université de Lille 2
– David Weinberger, Canalex (Etats américains et Uruguay)

 19h Conclusions

– Dr William Lowenstein, addictologue, président de SOS Addictions
– Esther Benbassa, sénatrice

Signez cette pétition

Vous aimez cet article? Partagez-le

8 Commentaires

  1. Zarguit 27 septembre 2016 à 11 h 36 min

    Pour la santé, légaliser!

  2. inard 27 septembre 2016 à 12 h 28 min

    Je suis vraiment d’accord pour la légalisation du cannabis en France parce que sa fait 10 ans le j’an fume et jamais eu aucune maladie avrc

  3. Kiehl Anne-Françoise 27 septembre 2016 à 13 h 00 min

    Nécessaire voire indispensable pour alléger les souffrances de certaines personnes souffrant de maux résistant à la médecine traditionnelle.

  4. momprofit 27 septembre 2016 à 19 h 57 min

    je réclame les même droit a la consommation du cannabis que la plupart des peuple européen car je suis citoyen européen français et je n admet pas que d un pays a l autre on nous considère comme des criminel je demande l harmonie sur la dépénalisation

  5. Le Quellec 28 septembre 2016 à 7 h 53 min

    Mon fils est epileptique et je souhaite la légalisation

  6. Seillier steeve 28 septembre 2016 à 11 h 19 min

    L’égalisation le cannabis redonnerais du travaille
    A beaucoup de gens
    Et tout les petits revender qui sont en prison pour avoir vendu 50g sortirons
    La il y ira de la place pour grand banditisme

  7. bonnet pas cher 11 janvier 2017 à 0 h 11 min

    Merci pour cet article

  8. Cedced 20 février 2017 à 9 h 03 min

    Il fo la legaliser

Laisser une réponse