À quoi sert le cannabis thérapeutique ?

En quoi sert le cannabis thérapeutique

L’utilisation du cannabis pour des fins thérapeutiques existe bien depuis des siècles. En réalité, cette plante a été découverte pour la première fois en Chine ainsi qu’au Moyen-Orient. Les anciens l’ont utilisé pour traiter spécialement la constipation, les vomissements, etc. Quelques années plus tard, sa pratique s’est élargie dans l’atténuation des maladies infectieuses et des hémorragies.  Et, c’est dans les années 60 que la plante a été affirmée dans un laboratoire en tant que cannabis médical. Mais, quelles sont aujourd’hui ses différentes vertus thérapeutiques?

Les premiers bienfaits du cannabis sur la santécannabis

Si acheter du cbd devient actuellement si répandu, c’est parce qu’en utiliser contribue à la lutte contre diverses maladies. À savoir, il prévient les crises d’épilepsie. Ce sont des troubles qui se manifestent le plus souvent sur les enfants et sur les femmes. En France, la plante est également utilisée pour préserver la santé de l’anorexie et du Sida. L’arbre contient du dronabinol. Cette substance a comme principal rôle d’augmenter l’appétit chez n’importe quel individu. Et, cela, peu importe son âge. Pour les personnes atteintes du cancer, en consommer sert à atténuer les effets secondaires du traitement chimiothérapique. Si vous voulez connaître les bonnes méthodes pour utiliser le cannabis comme médicament, suivez le lien holyweed.ch.

Le cannabis pour la gestion de l’émotion et pour lutter contre la dépression

Tout le monde le sait, la gestion de l’émotion est un véritable souci pour diverses personnes.  Consommer du cbd légal s’avère très utile pour y remédier. En réalité, la contenance de cette plante a une action de calmer les nerfs. De même, si vous avez du mal à vous déstresser, en prendre avec modération vous aidera beaucoup. Pour les individus qui font face à un problème de dépression, suivre un traitement à base des fleurs de cannabis est aussi une bonne idée.

Une plante pour prévenir l’Alzheimer

La maladie d’Alzheimer se manifeste le plus chez les personnes âgées. Lorsque vous commenceriez à prendre de l’âge, il est probable que vous oubliez petit à petit ce qui se passe autour de vous. À un certain stade, vous pouvez même oublier vos proches et confondre le temps. Est-il possible d’éviter cela ? La consommation d’un cbd en Suisse vous protégera de cela. Vous devrez commencer dès maintenant. Notons simplement que prendre cette drogue se fait avec modération. Prenez toujours le temps de demander l’avis d’un spécialiste concernant le dosage et le temps pour le traitement.

Exemple de l’utilisation du cannabis contre les maux de tête et les migraines

Le cannabis peut réduire de près de moitié la gravité des maux de tête et des migraines. Cependant, les femmes et les hommes en bénéficient différemment. De plus, l’effet dépend de la forme posologique.

Bien que le battage médiatique sur le cannabis médical ne fasse probablement que prendre de l’ampleur et devienne de plus en plus populaire, en particulier auprès des patients souffrant de douleur, il semble toujours médiocre en termes de recherche. Selon une étude de l’Université d’État de Washington à Pullman, l’effet des cannabinoïdes sur la gravité des symptômes de divers maux de tête, ils ont analysé les données de l’ application médicale « Strainprint ».

Les utilisateurs peuvent fournir des informations supplémentaires avant et après la consommation de produits à base de cannabis , par exemple sur l’évolution de leurs symptômes et la dose consommée. À partir de cet ensemble de données, les chercheurs ont extrait plus de 12 000 entrées de 1306  patients souffrant de maux de tête et 7441 demandes d’un total de 653 personnes souffrant de migraines  – en 16 mois.

Fleurs de cannabis avec effet d’accoutumance

Le cannabis a amélioré les symptômes chez neuf personnes souffrant de maux de tête sur dix. Les participants ont évalué la gravité comme significativement plus faible après utilisation. En moyenne, les valeurs étaient d’environ trois points sur une échelle de dix points – ce qui correspondait à peu près à la moitié .

Étant donné que les femmes sont plus sensibles aux effets analgésiques des cannabinoïdes que les hommes, les auteurs s’attendaient à un effet plus fort chez les participants à leur étude. En fait, davantage de migraineux ont déclaré que leurs symptômes s’étaient améliorés. Statistiquement, cependant, cela ne pouvait pas être garanti. Dans le groupe maux de tête, c’était même l’inverse, plus significatif : les hommes bénéficiaient un peu plus du cannabis que les femmes, qui rapportaient également plus souvent une aggravation de leurs symptômes (3 % contre 1,8 %).

Au fil du temps, cependant, les sujets testés semblaient s’habituer à la consommation, au moins aux effets des fleurs de cannabis : ils avaient besoin de doses de plus en plus élevées pour soulager les symptômes. Alors que l’effet contre les migraines est resté presque le même au fil du temps, il était de moins en moins efficace contre les maux de tête. Les concentrés ont montré dans l’ensemble des effets légèrement meilleurs que les fleurs, bien que les quantités de tétrahydrocannabinol et de cannabidiol ne soient probablement pas le facteur décisif, mais plutôt que d’autres cannabinoïdes ou ingrédients jouent probablement un rôle, écrivent les chercheurs.

Dos-si-dos v2 cbd : des saveurs exceptionnelles
Les différents types de grinder