Pourquoi parle t’on de cannabis récréatif ?

Depuis le 17 octobre 2018, le cannabis récréatif a été officiellement autorisé au Canada. D’ailleurs, les autres pays commencent aussi à légaliser sa consommation. Si pour certaines personnes, cette nouvelle législation est une preuve de liberté, pour d’autres, cela est une totale catastrophe. En effet, le cannabis est considéré comme un stupéfiant dangereux et qui peut causer de très mauvaises conséquences. Alors, le cannabis récréatif est-il vraiment un danger pour la santé ? Qu’entend-on par « cannabis récréatif » ?

Le cannabis récréatif : c’est quoi ?

En termes de drogue, on distingue trois types de consommation : la dépendance, l’abus et le simple usage.
La dépendance équivaut à un total attachement à la drogue. Le toxicomane aura donc une sensation de manque lorsqu’il ne prend pas un stupéfiant. Il devient adepte de ce dernier et ne peut plus s’en passer. Il ressent même une sorte de soulagement à chaque prise de drogue. La dépendance est donc la phase terminale et la plus grave de la toxicomanie. Dès que l’utilisateur atteint ce seuil d’addiction, il devient difficile de le traiter.

Quant à l’abus, il correspond à un usage abusif des stupéfiants. En d’autres termes, il y a un abus lorsque le consommateur consomme une drogue, au-delà de la limite permise. Ce genre d’utilisation de cannabis est très dangereuse puisqu’elle peut causer de nombreux dommages physiques et psychologiques. En cas d’absence de traitement, il pourrait même entraîner la dépendance.

Enfin, le simple usage est le moins grave. Comme son nom l’indique, il s’agit juste d’une consommation occasionnelle de cannabis. Logiquement, il ne devrait causer aucune maladie physique, ni des troubles psychologiques. Le principe est donc de ne pas dépasser les limites.

Pourquoi consommer du cannabis récréatif ?

Le cannabis est l’un des stupéfiants les plus consommés dans le monde. Son principal actif est le THC, qui, selon des études, aurait plusieurs bienfaits pour le corps. C’est pourquoi, de nombreux gens consomment du cannabis occasionnellement ou à titre récréatif.

Le cannabis ralentirait le développement des tumeurs et des cancers. Grace à ses puissants actifs, il est capable de tuer les cellules cancéreuses. Il participerait même à la régénération des cellules mortes, surtout au niveau du cerveau. De même, le cannabis peut traiter l’épilepsie. D’ailleurs, de nombreux médecins le prescrivent en tant que médicament actuellement.

Par ailleurs, il apporterait de bons effets sur les personnes Alzheimer. En effet, il contient énormément d’oméga 3, qui est un facteur de ralentissement des pressions sanguines et des maladies cardiovasculaires. Ainsi, il ralentit au mieux le développement de l’Alzheimer.

Le cannabis récréatif est aussi un antidépresseur très efficace. Il soulage le corps, le rend plus apaisé et plus détendu. Il favorise aussi le bon sommeil, en éliminant toute forme de contraintes digestives comme la nausée, etc.

Enfin, certains cosmétologues l’utilisent dans des produits cosmétiques. Grace à sa forte teneur en vitamines et en acides gras, le cannabis peut lutter contre le vieillissement de la peau. Toutefois, son usage doit rester récréatif, sinon il provoquera l’effet contraire.

Comment bien consommer le cannabis récréatif ?

Les gens ont souvent une mauvaise conception du cannabis récréatif. Cependant, il faut bien faire attention, en consommant le cannabis.
Un usage récréatif signifie un usage non-répété. Comme mentionné précédemment, il ne doit intervenir qu’occasionnellement, et pour des raisons bien précises. Une consommation de cannabis par jour, équivaut donc à un abus. De même, la consommation doit se faire de manière modérée et responsable. L’utilisateur ne doit donc jamais dépasser le dosage prescrit ou accepté. Or, cela pose problème, puisqu’en étant une drogue, le cannabis pousse le consommateur vers la dépendance. Or, lorsque cette phase est atteinte, il devient difficile de le traiter.

Comment se procurer du CBD en ligne ?
Le CBD et ses effets thérapeutiques